Thèse d'EDBA

 

La réussite pour ce programme requiert  la présentation et la soutenance d’une réelle production scientifique, appelée Thèse d’EDBA.

Souvent liée à l’expérience et aux intérêts des participants, la Thèse d’EDBA inclut des références à la recherche académique, une méthode de recherche appropriée, assortis d’un niveau scientifique approprié.

 

La thèse d’EDBA est constituée par un ou plusieurs documents dont l’ensemble représente un authentique travail de recherche de niveau international.

Contrairement à une thèse de doctorat (ou Ph.D. dans le système anglo-saxon), la thèse EDBA a une visée pragmatique essentielle. La thèse EDBA doit donc permettre de répondre à une  problématique de management, en mobilisant les concepts et les théories les plus pertinentes pour le problème traité. La thèse EDBA s’inscrit pleinement dans le courant Engaged Management Scholarship (Van de Ven, 2008) promu par l’EDBA Council (www.executivedba.org), l’organisation internationale qui regroupe les programmes de référence au niveau mondial).

 

 

Le travail de thèse

 

La thèse EDBA est une aventure intellectuelle intense, dont la durée, sauf rares exceptions, est de trois ans au minimum. Réaliser une thèse EDBA conduit son auteur(e) à développer des capacités de haut niveau permettant de formaliser un problème de management en problématique de recherche, puis d’explorer les théories alternatives offertes dans le champ des sciences de l’organisation, compris au sens large (économie, sociologie, psychologie, anthropologie ou histoire…) pour finalement élaborer un modèle de compréhension et de résolution original. Les compétences développées à travers la réalisation de la thèse EDBA peuvent être mobilisées sur un large éventail de sujets, dans des contextes professionnels variés (études, audit, pilotage, conseil, direction…).

La qualité d’une thèse EDBA repose non seulement sur la solidité du cadrage théorique et la robustesse des méthodes employées, mais également sur l’expérience de son auteur et l’accès à des terrains originaux.

 

La thèse EDBA comporte nécessairement :

  • Un problème de management dont la complexité nécessite le recours à un corpus théorique solide ; une problématique et des questions de recherche définies avec précision ;
  • Des références nombreuses et précises à la littérature académique qui permettent de positionner les travaux et les choix scientifiques par rapport aux recherches publiées ;
  • La présentation explicite et la justification des choix relatifs aux méthodes de recherche ;
  • La présentation des données qualitatives et / ou quantitatives qui ont été recueillies, des résultats des traitements de données et les conclusions obtenues ;
  • La mise en avant des contributions théoriques, managériales (pour les organisations de tous types), didactiques (quant à la façon d’enseigner les théories mobilisées) voire, sociétales ;
  • Une liste des références utilisées dans le travail ;
  • Des annexes permettant d’apprécier la qualité des données et des traitements réalisés.

Comparativement à la thèse de doctorat (ou Ph.D.), la thèse EDBA met l‘accent, d’une part, sur le cadrage théorique du problème de management étudié et, d’autre part, sur les contributions managériales et sociétales de la recherche. Le bouclage sur la littérature scientifique (qui consiste à mettre en avant les contributions théoriques de la recherche) est généralement plus succinct que pour une thèse de doctorat. Cependant, l'analyse de la littérature en amont et l’analyse des données doivent être suffisantes pour produire une authentique contribution scientifique. De fait, les exigences à respecter sont les mêmes que celles des thèses de doctorat en ce qui concerne le positionnement scientifique, la rigueur dans le recueil et dans le traitement des données et l'existence de justification quant aux choix, affirmations et conclusions.

 

Déroulement de la dissertation de l'Executive Doctorate in Business Administration de Dauphine Formation Continue